Énergie Nucleaire

L’exploiration nucléraire

Ses missions

Maintenir les ouvrages. Il peut s’agir d’une maintenance courante, qui correspond à l’entretien normal des bâtiments et des équipements, ou de maintenance lourde de matériels (démontage puis remontage, voire remplacement) programmée pendant les arrêts d’exploitation.

Améliorer l’outil de production, généralement en réalisant des diagnostics des installations et en apportant des modifications techniques. Trois objectifs motivent cette recherche permanente :

  • répondre à l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) qui demande, tous les dix ans, des plans d’optimisation de la sécurité ;
  • accroître la performance des installations ;
  • augmenter leur durée de vie en remplaçant les matériels avant leur obsolescence.

Ses besoins en innovation

La maintenance des ouvrages, partiellement réalisée par des ressources internes, offre aussi de nombreuses opportunités de faire appel au tissu industriel. Par exemple, plus de 800 entreprises qualifiées interviennent aujourd’hui sur des ouvrages nucléaires. 50 % des travaux sont réalisés par des grands groupes, l’autre moitié est assurée par des PME et PMI.

Le Grand carénage

Pour les années à venir, le défi principal des exploitants nucléaires demeure la prolongation de la durée de fonctionnement des centrales

nucléaires pour l’amener au-delà de 40 ans. Depuis 2011, EDF a lancé un vaste programme de remplacement de matériels (alternateurs, transformateurs de tension, réchauffeurs ou condenseurs, générateurs de vapeur…).

L’INGÉNIERIE NUCLÉAIRE

Ses missions

Préparer le futur en concevant de nouveaux modèles de réacteurs nucléaires pour élargir la gamme utilisable pour la production.

Construire les nouvelles centrales du Groupe et contribuer à la recherche de nouvelles opportunités internationales.

Appuyer la mission d’exploitation du parc d’installations en concevant et en pilotant les grandes opérations de modification ou de maintenance des

équipements, comme le remplacement des composants lourds.

Piloter les activités de déconstruction : à ce jour, neuf réacteurs de la génération précédente sont en cours de démantèlement.

Ses besoins en innovation

Maîtrise d’ouvrage

  • modélisation ;
  • simulation ;
  • études et conception ;
  • méthodologies de projet (planification, gestion des retours d’expérience, amélioration du partage d’information entre les différentes ingénieries du Groupe, etc.).

Empreinte environnementale des installations

  • limitation des rejets ;
  • optimisation de l’utilisation des ressources naturelles, comme l’eau par exemple ;
  • maîtrise de l’impact des installations sur l’environnement et les populations à proximité ;
  • nettoyage ;
  • monitoring des équipements ou des installations.

Gestion des déchets, nucléaires ou traditionnels

  • procédés de retraitement ;
  • limitation des volumes après conditionnement ;
  • recyclage et réutilisation.

Sécurité des personnels sur les grands chantiers

  • solutions de limitation des risques lors des opérations de levage, de découpe ou de soudage.

Sécurité des sites

LES CHIFFRES-CLÉS

1er exploitant mondial

78 réacteurs exploités dans le monde

58 réacteurs exploités en France

3 projets EPR en construction  (Flamanville, Taishan, Hinkley Point)

CONTACT

8 + 6 =